Comment se lancer dans la photo professionnelle ? - Explore & Sens

Comment se lancer dans la photo professionnelle ?

23 Oct 2017

Aujourd’hui on te parle de lancement, de nos premiers pas dans la photo, du matos que l’on utilise et de ce qui compte pour démarrer une activité de photographe selon notre expérience…

D’ailleurs, on a déjà écrit deux articles sur le sujet : Comment devenir photographe professionnel et Comment trouver ses premiers clients.

Si tu nous suis, tu le sais, on pense que le matériel n’est pas une fin en soi et qu’il est possible de faire des photos avec un réflex entrée de gamme. D’ailleurs, lorsque l’on a démarré nos activités, nous n’avions pas les appareils que nous avons aujourd’hui. Seulement, on ne va pas te mentir, le matos compte vraiment. C’est notre principal outil de travail en tant que photographe alors il est important d’avoir des appareils et des optiques avec lesquels on se sente bien et qui nous permettent un certain confort dans la prise de vue.

Pour notre part, nous utilisons chacun deux boitiers. Deux Nikon D750 pour Jérémy, un Canon 6D et un Canon 5D Mark 4 pour Baptiste. Niveau optiques c’est assez simple, nous utilisons des focales fixes, respectivement 35mm & 58mm et 35mm & 50mm.

Alors quel matériel utiliser pour se lancer ? On ne peut pas décider à ta place et sûrement que chaque photographe, en fonction de son expérience, te donnera une direction différente à prendre. Mais, de notre point de vue, tu as deux choix possibles.

Si tu veux faire du mariage il nous semble indispensable d’avoir deux appareils, soit pour les utiliser tous les deux en reportage, soit pour avoir un boitier de secours en cas de problème. Le mariage est vraiment une situation où tu ne peux pas te permettre de tomber en panne de matos, faire la bise aux mariés et t’esquiver comme une loutre ! 😀 Et une petite précision, avoir deux boitiers ne veut pas dire avoir les mêmes, tu peux très bien investir dans un appareil récent et garder ton ancien réflex en backup. Ou acheter deux hybrides qui te coûteront peut-être moins cher que les derniers réflex pro. Mais tu vois, c’est vraiment à toi de faire ce choix en fonction de tes envies et ressentis.

Si tu fais des séances c’est différent. Tu peux te permettre de commencer avec un seul boitier. Si tu as un problème, tu peux toujours décaler la séance de quelques jours ou la terminer plus tard. Et il en va de même pour les optiques. Si tu fais du reportage famille par exemple, tu peux très largement faire toutes tes photos au 35mm.

En parlant d’optiques, on pense tous les deux qu’il vaut mieux privilégier ces dernières aux appareils d’ailleurs. Si on devait te conseiller une chose c’est d’investir dans des otiques lumineuses et de qualité. Et pour les boitiers tu peux aussi regarder du côté des occasions. Tu peux trouver des 5D3 à moins de 2000€ par exemple.

Alors, maitenant que tu as le matos qu’il te faut, comment te lancer ?

Ce qui compte le plus à nos yeux, bien avant la qualité de tes images, c’est l’énergie que tu vas mettre pour montrer au monde entier que tu existes. On ne va pas se mentir, si tu veux trouver des clients tu n’as pas d’autres solutions que de parler de ton business pour que des personnes sachent que tu existes et te réservent une séance. Il faut que tu cries autour de toi que ça y est, tu es là dans cette nouvelle activité qui te passionne, que tu proposes tel ou tel service. Parles-en autour de toi, à tes amis, tes connaissances, ta famille et partage tout ce que tu fais sur les réseaux sociaux.

Forme toi ! C’est un peu directif dit comme ça, mais c’est sûrement l’une des meilleures choses à faire lorsque tu te lances : investir en toi. Souvent, par arrogance ou à cause de son égo, on pense pouvoir arriver à tout apprendre tout seul. Ce n’est pas critiquable, on est passé là aussi à nos débuts, mais dans la réalité, aller se former auprès de photographes qui t’inspirent et qui se sont déjà poser les questions que tu vas être amené à te poser est une source énorme de richesse pour la suite de ton activité. Tu vas gagner des mois, voire des années d’expériences. Et puis cela va certainement t’éviter de faire certaines erreurs. Et en parlant d’erreurs, c’est aussi important d’en faire, c’est comme ça que l’on apprend. Mais la formation est un très bon moyen de te questionner sur ta pratique, d’avoir du recul sur ce qui peut fonctionner ou non pour une personne et donc de l’adapter à tes valeurs et ta personnalité pour te créer ta propre façon de faire et te lancer comme une fusée ! 🙂

Prends le temps de te créer un univers. Aujourd’hui il est facile de partager tes images sur les réseaux sociaux. Mais avoir un site à ton image, un site qui te corresponde vraiment, qui porte ta pâte et dans lequel tu partages tes valeurs est essentiel à nos yeux. Lorsque des gens vont te contacter ils vont chercher à comprendre ce que tu proposes plus en détails. Tu pourras donc les renvoyer sur ton site pour leur expliquer ta démarche. Et puis c’est aussi un endroit où tu peux montrer des reportages dans leur globalité, ce qui est difficile de faire ailleurs.

Un conseil qui nous semble important de te donner est de prendre du temps si tu en as besoin, mais pas trop. On s’explique. Souvent, on se dit que l’on veut se laisser le temps de réfléchir, de se poser avant de prendre une décision. C’est bien de réfléchir, mais il ne faut pas que ça devienne une excuse pour ne rien faire. Plus tu vas réfléchir et moins tu risques de passer à l’action. Et tu le sais sûrement au fond de toi, il n’y a rien de pire que de ne rien faire dans l’espoir de faire quelque chose de parfait. Alors laisse-toi le temps de tester des manières de faire, d’essayer plein de choses, mais passe à l’action et agis le plus rapidement possible.

La suite logique de ce passage à l’action est que tu vas trouver rapidement ta cible. Si tu as testé beaucoup de choses (séance famille, portrait, photo de crèches…) tu vas épurer tes prestations en ne gardant que ce que tu aimes faire par dessus tout. C’est dificile de se dire, surtout au début, que l’on va arrêter de faire certaines photos parce que l’on n’aime pas ça alors que ça peut éventuellement nous amener un client. Mais dans la réalité c’est le meilleur moyen de stagner et de ne jamais s’épanouir. Au contraire, identifie clairement ce que tu kiffes faire le plus et ne propose que ça. Tu vas devenir expert dans ce domaine, tu vas te faire connaître pour ça, tu pourras vendre tes prestations plus chères et tu prendras ton pied au quotidien.

Et en parlant du prix des prestations, pense dès le début à calculer des tarifs cohérents à proposer pour vivre de la photo. On a fait plusieurs vidéos qui abordent les tarifs et on en a programmé une qui sortira dans les prochaines semaines. En attendant, tu peux aller voir là : Mieux vendre tes photos et vivre comme une princesse et là : Annoncer ses tarifs sans trembler.

Enfin, une dernière chose. Prends du recul sur toi et ce que tu es en train de vivre. Pose toi avec un carnet et écris ce qui te motive au quotidien, pourquoi tu te lèves tous les jours pour faire des photos. Qu’est-ce que tu veux apporter au monde avec tes images, ta présence, ta personnalité. Et utilise ce qui en ressort pour te mettre en avant. De cette manière tu vas attirer des clients qui se retrouveront en toi et tu vivras des expériences encore plus enrichissantes. C’est assez magique tu vas voir !

Ce que l’on remarque lors de nos workshops, c’est que les photographes qui réussissent à se lancer ne sont pas toujours ceux qui sont le plus doués en photo, non, ce sont ceux qui mettent tout leur coeur à se faire connaître et qui font des photos. Alors ne réfléchis pas trop et ose faire des erreurs !

On espère que nos conseils vont t’aider à te lancer. N’hésites pas à partager cet article ou directement la vidéo via youtube à une personne qui se lance et qui a besoin d’un petit coup de boost pour bien démarrer. Tu peux aussi nous laisser en commentaire tes astuces, on est certains que grâce à tes retours tu peux aider un photographe qui débute pour gagner du temps et trouver rapidement ses premiers clients.

Découvre plus de 2 heures de conférence pour comprendre comment ON A Changé NOS VIES.

Tu as envie de découvrir comment l’émotion a transformé notre vie de photographe ?

Tu te demandes comment vivre de la photo tout en faisant uniquement ce qui te plait ?

Tu veux découvrir les expériences qui ont changé notre vie ? (certaines sont très drôles ! 😀 )

Dans cette conférence on t’explique pourquoi il est absolument essentiel que tu t’écoutes. Et pour le faire, on a rien trouvé de mieux que de te raconter nos expériences, ces moments qui ont boulversé nos vies et qui nous permettent aujourd’hui de vivre pleinement de la photo et de se faire plaisir un peu plus chaque jour. On ne souhaite rien de plus que tu prennes conscience que tu es ta plus belle force et que c’est en écoutant ton coeur que tu trouveras le chemin vers ton propre bonheur.