portraits-naturel-spontane-boudoir

La semaine dernière nous vous avons partagé 4 conseils pour obtenir des portraits naturels et spontanés. Cette semaine nous vous dévoilons 4 nouveaux conseils pour que vous puissiez vous sentir encore plus à l’aise en séance.

SOYEZ NATUREL

Un autre conseil essentiel est d’être vous même. Nous pensons que c’est ce qu’il y a de plus important pour mettre les personnes à l’aise. Il ne faut pas essayer d’en faire trop ou de faire quelque chose qui ne vous correspond pas, soyez juste hyper naturel. Si vous êtes timide ou si vous sentez votre modèle un peu timide c’est sûrement car l’un de vous deux a des peurs, des craintes, que vous ne vous sentez pas vraiment à l’aise. On a vu plus haut qu’il était important de créer un climat de confiance. C’est possible grâce au questionnaire, à une première rencontre ou encore en agissant comme si vous étiez avec une très bonne amie. Vous pouvez également, lors de la séance, lui poser des questions sur sa vie. Il faut que vous vous intéressiez vraiment à elle. Demandez lui ce qu’elle aime, si elle a déjà fait des photos, comment la séance s’était passée, comment étaient ses dernières vacances… En réalité, parlez de banalités, essayez de trouver des thèmes qui vous parleront à tous les deux et faites tout votre possible pour créer un lien afin que vous soyez mutuellement à l’aise. C’est un exercice difficile et il faut du temps mais plus vous y prêterez attention et plus ce sera simple pour vous.

portrait-studio-tilt-shift-naturelle

[su_spacer size=”30″]

TROUVEZ UNE LIGNE DE CONDUITE

Pour être naturel en séance il nous semble important d’avoir au préalable une ligne de conduite. Vous devez avoir réfléchi un minimum à ce que vous souhaitez. Cela ne veut pas forcément dire d’avoir toutes vos images en tête, ça dépend de votre façon de travailler, mais il faut que vous sachiez où vous allez. On en parlait dans notre premier article sur la créativité. Le questionnaire et les échanges avec votre modèle peuvent vous y aider. Lors de la séance, est-ce que vous souhaitez des images totalement maîtrisées ? Est-ce que vous voulez amener votre modèle dans votre univers ou au contraire est-ce que vous voulez capter de la spontanéité ? Posez vous également la question des émotions que vous souhaitez obtenir. Vous pouvez par exemple utiliser, en plus de tout ce que l’on a vu, de la musique. Un morceau dynamique pour des photos joyeuses, mélancolique si vous voulez montrer de la tristesse, etc. A vous d’y réfléchir et de mettre en place les bons ingrédients pour y parvenir.

portraits-naturel-spontane-exterieur-grossesse

Jérémy : “En séance, je cherche à trouver un juste milieu entre les expressions que je souhaite et le laisser aller de la modèle. Je ne veux pas aller à l’encontre de qui elle est et je fais toujours en sorte qu’elle puisse s’exprimer. Je mets en place les ingrédients pour qu’elle se sente à l’aise, pour qu’il y ait un climat de confiance mais je lui laisse assez de liberté pour obtenir des portraits le plus naturel possible. Je vais par exemple lui demander de prendre une pose puis je laisse la possibilité d’en changer. Je ne veux pas d’une séance figée, il faut que ça reste un plaisir et je suis plus à l’aise comme ça.

Lors de la séance ne demandez pas à votre modèle de faire quelque chose que vous n’assumez pas ou qui pourrait la mettre mal à l’aise (qui ne correspondrait pas à sa personnalité) et réfléchissez à des poses qui vous inspire. Vous pouvez trouver des inspirations au préalable par exemple ou lui demander si elle a des envies en particulier. De même, n’hésitez pas à faire bouger votre modèle, à la faire rire, à lui dire de sauter sur place. Peu importe, mais quelque chose qui va la détendre et qui relâchera ses muscles. C’est hyper important car ce n’est pas qu’une question d’expressions, le langage corporel compte énormément. Tout ceci va vous permettre de garder votre ligne de conduite et d’amener la personne vers ce que vous souhaitez.

[su_spacer size=”30″]

LE POSITIF PAIE TOUJOURS

Un autre conseil très important selon nous est de toujours être positif en séance. Qui a envie de passer du temps avec une personne blasée ? C’est valable dès les premiers contacts avec votre modèle et tout au long de la séance. C’est une posture que vous devez avoir, ça va bien au delà de simplement sourire, vous devez vraiment être content d’être là. La dynamique sera tout autre et vos photos s’en ressentiront. Parfois le résultat que l’on espère n’est pas là. On voit sur son écran que la photo est ratée et que l’expression ne va pas. A ce moment là, il ne faut surtout pas le signaler, mais insister sur le fait que vous arrivez petit à petit à ce que vous souhaitez. Rester positif et dire que le résultat est vraiment bien. La personne ne sait pas à quoi elle ressemble et si ce qu’elle fait est bien. Guidez la en restant positif, sans la brusquer. C’est un très bon moyen de lui donner confiance. C’est important de se sentir valorisé pour se détendre et être à l’aise. Et cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas obtenir des images mélancoliques ou tristes, au contraire.

[su_spacer size=”30″]

PHOTOGRAPHIER EN MODE REPORTAGE

portraits-naturel-reportage-entreprise-mise-en-scene

Si vous n’êtes pas à l’aise, malgré tous les conseils que nous vous avons donné, vous pouvez réfléchir à organiser la séance un peu plus en mode reportage. Cela ne vous dispensera pas de la mise en place des ingrédients précédents mais il y a un grand avantage à prendre les gens dans leur environnement. Ils sont déjà en confiance. Ils connaissent les lieux, ils ont leurs repères, etc. Si vous êtes dans cette démarche n’hésitez pas à leur demander de se comporter comme ils ont l’habitude de le faire. Mais de façon réelle, il ne faut pas faire semblant. Vous pouvez par exemple demander à la personne de lire un livre sur son canapé, de chanter ou de danser, comme elle le ferait sans vous. Ensuite, à vous de tourner autour d’elle pour réaliser des photos spontanées. Avec le temps vous allez développer vos propre techniques. Il n’y a que la pratique qui paie vraiment.

[su_spacer size=”30″]

DÉCLENCHEZ BEAUCOUP POUR PLUS DE SPONTANÉITÉ

portrait-naturel-rafale-modele-nature

Pour notre dernier conseil, nous pensons que pour obtenir des photos spontanées, il n’y a pas 50 solutions, il faut beaucoup déclencher. C’est une approche qui nous est propre et tout le monde ne partage pas ce point de vue, mais dans notre manière de photographier nous avons pris l’habitude de prendre beaucoup d’images en séance. Nous cherchons une interaction avec nos modèles, pour ce faire nous avons besoin de parler et d’interagir. Déclencher souvent permet de capter LE bon moment, celui où l’expression sera en accord avec ce que vous cherchez ou l’état d’esprit du moment. Alors ne vous retenez pas parce que sinon vous risquez fortement de passer à côté d’une image exceptionnelle.

[su_spacer size=”30″]

EN RÉSUMÉ

Il est essentiel d’être naturel pour mettre vos modèles en confiance et créer de bonnes conditions pour réussir vos séances. En travaillant sur le résultat que vous souhaitez vous pourrez vous décharger d’une partie de votre stress et mieux maîtriser ce que vous faites. En ayant une ligne de conduite établie, même succincte, vous saurez d’avantage vers où et comment y aller. Enfin, pensez à faire beaucoup d’images, ne réfléchissez pas trop, vous aurez le temps ensuite de les trier pour ne garder que celles qui font sens. Et puis comme toujours, éclatez vous en séance, prenez du plaisir à échanger avec vos modèles. Lâcher prise et laisser vous porter par ce qui se passe.

[su_spacer size=”30″]

L’HISTOIRE D’UNE IMAGE

portrait-mariage-homme-naturel-rue

35mm – f/1.4 – 1/640 – 50 iso

Jérémy : “En séance ou en reportage, j’aime réaliser des portraits individuels. Que ce soit d’un invité, d’un enfant, d’une mariée ou, comme c’est le cas pour cette image, du marié. Pour cette photo je venais de réaliser une mini séance du couple dans cette ruelle, je la trouvais très graphique. J’ai tout de suite eu envie de prendre 2 minutes pour réaliser un portrait du marié. Les conditions étaient idéales, je venais de les prendre tous les deux en photo, Thomas était donc en totale confiance. C’est important pour obtenir un portrait naturel que la personne se sente bien. Je lui ai demandé de se positionner au centre de la rue et de mettre ses mains dans ses poches, je souhaitais une posture où il ait l’air détendu. Je lui ai demandé de regarder par terre, puis j’ai pris soin de réaliser le cadrage souhaité. Une fois sûr de moi, je lui ai simplement demandé de penser à tout ce qui venait de se passer, aux émotions qu’il venait de vivre (on sortait de la mairie), puis je lui ai dit de lever la tête petit à petit en me regardant. Je voulais capter ce bonheur simple, ce calme après toutes les émotions vécues.”

[su_spacer size=”30″]

POUR VOUS AIDER À ALLER PLUS LOIN

[su_spacer size=”30″]

Vous avez parfois la sensation de manquer d’inspiration ?

Vous avez envie de créer votre propre style ?

Vous avez envie de créer des images qui retranscrivent des émotions ?

Vous avez envie d’aventures humaine et de rencontres fortes ?

Vous rêvez de réaliser des photos qui parleront et attireront vos prochains clients ?

[su_spacer size=”30″]

Nous vous invitons à vous inscrire à notre lettre. Vous y découvrirez des conseils inédits pour aller plus loin dans votre démarche. Vous serez également informé en avant première de nos prochaines formations ainsi que toutes les belles surprises que l’on est en train de vous préparer.

[su_spacer size=”30″]

Bienvenu dans l’aventure Explore & Sens :

[wysija_form id=”2″]
[su_spacer size=”30″]

Baptiste & Jérémy

 

Reçois plus de 2 heures de conférence sur l'émotion !

Lors de cette conférence de plus de 2h, on te parle de ce qui a changé notre façon de vivre de la photo : l'émotion. On te livre nos astuces, notre histoire, ces moments qui ont été décisifs et qui ont transformés notre vie de photographe.

Merci, tu vas recevoir un mail avec le lien vers la conférence ♥